• Je compte des buts
    Je compte des buts
  • Je crierai victoire
    Je crierai victoire
  • J'imagine
    J'imagine
  • Je suis une gagnante
    Je suis une gagnante
  • Je me projette loin
    Je me projette loin
  • Je vise haut
    Je vise haut
  • Une force m'habite
    Une force m'habite
  • Je donne tout ce que j'ai
    Je donne tout ce que j'ai
  • Je passe à  l'attaque
    Je passe à  l'attaque

La bienveillance pour nous c’est…

Nous sommes des élèves de 5e année de l’école Saint-Rosaire à Gaspé. Nous désirons vous parler de la bienveillance. L'arrivée d’une élève colombienne, nous a inspiré l’écriture de ce texte. Dès son premier jour d’école, nous avons été bienveillants envers elle. Nous aimerions vous partager ce que nous avons fait et appris.

Pour nous, la bienveillance signifie se faire du bien en veillant sur les autres. Pour être bienveillant, tu dois d’abord être heureux. Afin de se sentir bien, il faut prendre soin de soi-même. Manger sainement, bien dormir et faire des activités que l’on aime sont des bonnes façons d’y arriver. Si tu vis une situation difficile, il faut se confier afin de se libérer. Le bonheur, c’est aussi se sentir respecter dans nos droits qui sont d’être libre, fort et en sécurité. De plus, lorsqu’on se sent bien, il est plus facile de rayonner sur les autres. N’attendez pas le bonheur, créer le!

La bienveillance ce sont des gestes simples comme tendre l’oreille à un ami qui veut se confier, s’entraider dans les sports, faire des sourires aux passants pour les rendre heureux. C’est également respecter les différences telles que la couleur de la peau, les vêtements et les goûts. Lorsque tu es en colère il faut éviter de mettre la faute sur les autres et accepter notre part de responsabilité. 

Nous avons su accueillir et intégrer la nouvelle élève. Au début, la communication n’était pas facile. Alors nous avons utilisé des outils technologiques de traduction comme la tablette pour nous aider à communiquer. Nous devions également parler lentement et pointer des objets afin qu’elle comprenne les mots et les consignes. Il y avait toujours une personne pour l’accompagner à la récréation. Nous lui avons appris un peu de français et à son tour elle nous a montré des mots en espagnol. Grâce à notre aide, son intégration a été plus facile. 

Elle nous a démontré un bon exemple de persévérance scolaire en faisant une présentation orale en français. Elle nous a parlé de son pays, sa famille, sa culture, ses sports et ses activités préférées. En terminant, voici une phrase qu’elle nous a dite en espagnol qui met en valeur la bienveillance : "Yo amo que la gente sea muy gentil en Québec", ce qui veut dire en français "J’aime que les gens soient très gentils au Québec!".

Source :
Texte réalisé par les élèves, en collaboration avec Julie Fortin, technicienne en éducation spécialisée et intervenante pivot